MINIMAOUSSE 3

Concours biennal de micro-architecture

La Cité et les Grands Ateliers de l'Isle-d’Abeau, avec le soutien de la Direction de l'architecture et du patrimoine et de la Délégation aux arts plastiques du ministère de la Culture et de la Communication, ont lancé au printemps 2003 le premier concours biennal de micro-architecture ouvert aux étudiants des écoles d'architecture, de design, d'art et de paysage. L'objectif est de prouver par l'exemple que la petite échelle peut se décliner en architecture à travers de multiples projets et objets rivalisant d'inventivité et de poésie. Après les « Minimaisons roulantes » de la deuxième session, la troisième session a pour objectif de construire une « pop-up box pour rituel d’été ».

POP-UP BOX POUR RITUEL D’ÉTÉ

Qui n’a rêvé, dès les premiers beaux jours, d’une datcha, d’un bach, d’un cabanon ? Mazeau, cottage, ermitage, muze, sommerstue, kesämökki, huvila, sommarstuga, log cabin, khijina, khatinka, bania, carbet, buron, autant d’abris saisonniers aux multiples usages (pour le plaisir, la contemplation, le bain, le sauna, le fromage, la pêche, la méditation, le thé…) dans différents pays du monde. Qui n’a rêvé, comme on sort des malles ses vêtements d’été à la fin de l’hiver, de faire surgir d’une toy box un abri d’été à facettes et à surprises, qui ne serait pas juste une tente ? Une sorte de « pop-up » à l’échelle adulte, qui ferait de l’architecture un jeu où le désir et le plaisir de la construction retrouveraient une place à portée de main, entre inventivité technique et poétique.

L’histoire du jeu de construction a toujours fortement adhéré à la réalité des progrès techniques ; tous les 30 ans, on a vu apparaître de nouvelles formes de jeu. Et si les livres à systèmes, animés et en relief, prodigieux « pop-up » à cachettes, dépliables, repliables, extensibles, servaient de paradigme en intégrant l’apparition des nouveaux matériaux (composites, recyclés), en quoi consisterait le jeu ? Il est demandé aux jeunes créateurs de concrétiser ce rêve en imaginant un dispositif poids plume à ingéniosités habitables, pour un usage estival à définir ou à inventer, nouveau développement d’une petite architecture qui offre le maximum : car rien n’est plus grand qu’un coin d’Arcadie surgi là où on ne l’attendait pas. Vive la pop-up architecture !

Fiona Meadows

W3C xhtml/css